Petit à petit, l'oiseau fait son nid ... ou plutôt, le mal fait son nid !

        Malgré mes efforts pour améliorer ma santé, je reste impuissante face aux événements qui ne dépendent pas de ma volonté, à savoir l'attrait irrésistible des étudiants (... et autres) pour les technologies sans fil. De plus, allez savoir pourquoi, mais plus ils utilisent leur joujou et plus ils semblent obtus sur le principe de précaution et l'éventualité d'effets délétères. Toujours la même chose, tant que cela ne me concerne pas, je m'en fous !

        Il n'empêche . En ce qui me concerne, l'évolution est constante et je vois apparaître des symptômes auxquels je n'étais pas familière.
       Au début, je ne me plaignais que de violents maux de tête "en étau" et de diminution conséquente de l'attention et de la cognition. Quelques fourmillement dans les bras avec la souris aussi.
       Puis est apparu, il y a un an et demi environ un sifflement suraigü dans l'oreille droite, de faible intensité mais assez pénible au moment de s'endormir. Progressivement, une douleur dans l'oreille droite s'est invitée comme si j'avais un gonflement permanent et un choc régulier dans le conduit auditif.
Pas génial me direz vous !
        Et bien cette nuit, j'ai expérimenté  - à mon corps défendant - et ce pour la deuxième fois depuis le début de cette année (2008), une nouvelle série de symptôme encore plus désagréable : une tachychardie cardiaque avec une sensation de resserement dans la poitrine, des douleurs le long de la colonne vertébrale et ce qui m'inquiète le plus des sensations de brûlures à l'intérieur de tous mes organes et particulièrement au niveau intestinal et pulmonaire.

        J'avoue être quelque peu démunie car je ne sais plus quoi faire pour me protéger correctement. J'envisage de remettre ma cage de Faraday mais je me demande si c'est vraiment la meilleure solution. Oh, je sais que certains me diront de déménager. Certes. Seulement, comment savoir si les appartements voisins ne sont pas équipés de Wi Fi. A moins de louer en campagne dans une maison très isolée...

        Bref, j'avoue un certain ras le bol et aimerais bien me reposer le week-end !