Afin de pouvoir guérir un jour de cette électrosensibilité, je suis tous les mois environ une MORATHERAPIE.(présentation dans les paragraphes suivants)

        Je ne suis pas arrivée par hasard à ce traitement. Après de nombreuses lectures scientifiques et discussions avec des personnes électrosensibles, j'en suis arrivée à comprendre les processus électromagnétiques qui se font dans notre organisme et ceux qui sont induits par l'alimentation, les médicaments, les métaux et autres toxiques qui perturbent l'organisme. Or il s'avère que nos connaissances biologiques basées sur le "tout chimique" se trouvent remises en question ;elles sont en train de passer à l'ère du bioéléctromagnétique. De nouveaux concepts apparaissent qui permettent de comprendre plus avant le vivant. Paradoxalement, c’est l’impact délétère de la technologie des ondes qui peut amener à cette révolution des conceptions du fonctionnement du biologique.
        Jean - Pierre Lentin, journaliste scientifique, s'est spécialisé sur le sujet et a écrit un livre très explicite « Ces ondes qui tuent, ces ondes qui soignent » (édition Albin Michel) basé sur une enquête poussée et sur une compilation d’articles scientifiques émanant de la recherche sur l'impact des ondes électromagnétiques.Voilà sa conclusion  :
« L’impact sanitaire de notre environnement  électromagnétique est une réalité qu’on ne peut plus ignorer, tout comme ses effets bénéfiques et thérapeutiques. […] Nous assistons actuellement à la naissance d’un nouveau paradigme, c’est – à – dire de nouveaux concepts, de nouvelles méthodes, de nouvelles perspectives. L’humanité a tout à y gagner. Les chercheurs, tout comme les politiques, les journalistes ou les citoyens, ont tous leur mot à dire. »

        Ainsi donc, les ondes qui sont néfastes quand mal maitrisées (Messieurs les Politiques, quand prendrez - vous enfin des décisions qui préservent la santé plutôt que des décissions qui permettent d'accroître les profits d'une catégorie de personnes ?) peuvent aussi soigner. Des techniques se sont progressivement développées en ce sens mais, et vous pouvez vous en douter, pas en France. La médecine est beaucoup trop conservatrice ! Alors si vous lui changez un tant soit peu ses concepts, il y a panique à bord ! Néanmoins, certains médecins, dentistes (très très peu! Pour être honnête, je n'ai eu l'adresse que d'un seul dans le Grand Ouest!!!), kiné, homéopathes s'informent et se sensibilisent à ces nouvelles thérapeuthiques.
       La Morathérapie est l'une d'elle. Elle utilise les ondes électromagnétiques pour soigner et rétablire les bonnes fréquences dans le corps qui est très perturbé par toutes les agressions externes (ondes, champs électromagnétiques, mais aussi intoxiacation par alimenttation. Le professeur Jean - Marie Danze (Belgique), chercheur indépendant, est un des pionniers dans la mise en pratique de ces thérapies. Beaucoup d'explications très claires sont accessibles sur son site http://www.delvaux-danze.be/accueil.htm. C'est aussi une personne tout à fait accessible au téléphone et c'est vers lui qu'il faut se tourner pour avoir des adresses de morathérapeuthes en France en fonction de votre région. Attention, malgré une formation chez lui, certains thérapeuthes sont des charlatans et ne voient que le profit pécuniaire qu'ils peuvent tirer de ce genre de soins. Le Pr Danze permet de vous diriger vers des personnes qu'il reconnaît compétentes et honnêtes!

        Voici donc des extraits qui vous permettront de comprendre ce qu'est la Morathérapie.

"Ces dernières décennies ont vu l'électronique et la biophysique entrer dans le domaine de la biologie et de la médecine. Le système MORA en est une des réalisations les plus passionnantes [1].

Le système MORA doit son nom au Docteur Franz MOREL et à l'Ingénieur Erich RASCHE.  Le nom de l’appareil MORA vient de la contraction des deux premières syllabes des noms de ces chercheurs allemands. Cette technique est utilisée en médecine énergétique mais aussi en dentisterie ou en allergologie depuis plus de 25 ans en Allemagne et en Suisse. Elle ouvre un champ d'action élargi tant en diagnostic qu'en traitement; elle permet de détecter et de lever bon nombre de "blocages" empêchant la guérison…
Les premiers appareils MORA ont été mis sur le marché dès 1977. Soulignons que depuis peu le système Mora aussi
classé sous le terme générique "Biorésonance" est accrédité en Russie parmi les thérapies officielles.

                                                                                       [...]

Le traitement par le système MORA :

Il s'agit d'un traitement indolore, non invasif et sans effet secondaire.
Il consiste en la correction des signaux électromagnétiques à basses fréquences émis par les fonctions organiques du patient.

Des signaux électromagnétiques sont émis par les organes lors de leur fonctionnement. Ceci était déjà largement connu dans l'application de l'électroencéphalographie (EEG), de la magnétoencéphalographie (MEG), de  l'électrocardiographie (ECG), de l'électromyographie, de l'électrodigestographie etc.
Ces signaux qui constituent la communication inter-organique expriment également l'état d'équilibre et de santé de chaque fonction de l'organisme.

Grâce à un filtre à résonance moléculaire, l'appareil MORA distingue les émissions électromagnétiques physiologiques (appelées harmonieuses par convention ) des émissions pathologiques  (appelées dysharmonieuses). L'appareil électronique amplifie les signaux physiologiques tandis qu'il restitue en opposition de phase les signaux pathologiques après les avoir amplifiés. L'organisme reçoit ces deux trains d'ondes correctrices. Il réagit particulièrement bien à ces ondes qui agissent sur les oscillations de chaque organe ou de chaque fonction organique en la reprogrammant. Le système MORA agit, sans aucune agression, sur le langage inter-organes qui est la base de la cohésion et du bon fonctionnement de tout organisme vivant. Les effets du système MORA ont été explorés scientifiquement parplusieurs chercheurs tant en Allemagne qu'en Autriche et dans d'autres pays .

                                                                                                      [...]

           L’appareil MORA capte les signaux du corps  par de simples électrodes connectées à l'entrée de l'appareil et restitue ces signaux corrigés et amplifiés par d'autres électrodes raccordées à la sortie de l'appareil.
Les électrodes en laiton plaqué or, se présentent sous différentes formes suivant les zones du corps ou les méridiens d'acupuncture où elles devront s'appliquer.
          Il existe, par exemple, des électrodes à main (cylindres), à pied (plaques), des rouleaux de massage (fleurs de prunier), des électrodes gingivales et d'autres électrodes fonctionnellement destinées à l'art dentaire.
Il existe aussi les électrodes spécifiquement adaptées aux traitements par points  d'acupuncture : l'appareil MORA offre la possibilité de mesurer la conductance des tissus cutanés au niveau des points d'acupuncture et de traiter le patient en fonction des propriétés énergétiques de points judicieusement choisis (électroacupuncture).
                                                                                               [...]
        L'appareil MORA est connu pour l'efficacité du traitement des blocages énergétiques et des symptômes dus aux cicatrices, aux suites d'interventions chirurgicales, aux séquelles de fractures ou aux suites de certains travaux dentaires. Il permet également de réaliser, mesures d'électroacupuncture à l'appui, un rééquilibrage général du corps, c'est ce que l'on appelle le traitement de base.
                                                                                             [...]

        Le bilan énergétique  MORA  est d'une bonne fiabilité, il permet souvent la compréhension de l'origine de l'état du patient. L'intérêt majeur du système  MORA  consiste en  l'acquisition d'éléments  prédictifs. En effet, bien des problèmes de mal être, des états dépressifs, des troubles d'inadaptation,  des troubles métaboliques ou même des déséquilibres endocriniens sont l'aboutissement de déséquilibres énergétiques antérieurs parfois anciens. Ceux-ci peuvent être liés à l'alimentation, à des intoxications, ou à un facteur d'ambiance (pollution électromagnétique par exemple). Bien entendu, les facteurs génétiques (hérédité) doivent être pris en compte. Trop souvent aujourd'hui la médecine attribue les pathologies chroniques à des facteurs héréditaires. On peut bien sûr retenir une certaine prédisposition héréditaire, mais qui ne débouchera sur une pathologie profonde que suite à des erreurs d'hygiène de vie. La technique de mesure associée aux corrections  MORA  constituent donc une véritable approche préventive en détectant ces erreurs. 
                                                                                                           [...]
La détection des remèdes adaptés au patient

        La mesure des points d'acupuncture et leur rééquilibrage grâce aux émissions électromagnétiques des substances testées permet la détection personnalisée des substances convenant à chaque patient.
Ce test personnalisé s'applique aussi à la détection des produits ayant intoxiqué l'organisme.
                                                                                                          [...]
Apport du Système MORA en dentisterie

        Le Système  MORA  permet la désintoxication des patients souffrant de troubles liés aux matériaux dentaires.
                                                                                                           [...]
        Un grand nombre de patients présentent des pathologies chroniques plus ou moins graves en relation avec la toxicologie des matériaux placés dans la cavité buccale. Les produits dérivés de l'oxydation des métaux sont avalés et la vapeur du mercure contenu dans les amalgames est inhalée par les porteurs de ce type d'obturations.
        En effet, ces produits de dégradation constituent des dérivés métalliques bien différents des oligo-éléments catalyseurs indispensables aux mécanismes biochimiques nécessaires à la vie."

LES FAITS, ce jour 5 avril 2006

        J'ai dormi à n'en plus finir. Quand je me lève, cela va à peu près. Par contre, dès le petit déjeuner pris, une fatigue intense me prend. J'ai un cou de barre important et la sensation que ma tête va éclater!
        Mes muscles ne répondent plus comme après une grippe. Je suis sans énergie et je repars me coucher!
        Je dois travailler sur Pc : deux heures après, je jette l'éponge tant la douleur intra - crânienne est pénible.Pourtant, j'ai la casquette et les tourmalines, mais j'ai l'impression d'encaisser les champs et les ondes par le reste du corps! Ma vue se brouille, ma concentration est difficile. Mes muscles du cou sont encore plus raide que d'habitude.
      
  En relisant mes notes, je constate que la dernière séance de morathérapie m'avait aussi mise K.O. pendant deux jours.
       
Je mange un peu car j'ai la nausée. Mon corps réclame du sucre ! Ce n'est pas la première fois que j'ai cette sensation.
        Je prends mon violon : le travail est laborieux! j'ai beaucoup de mal à me concentrer sur les partitions : je vois les notes mais n'arrivent pas à faire le lien dan ma tête d'où de nombreuses confusions. Ma main gauche ne répond pas à l'ordre de vitesse que je lui demande et ma main droite est d'une raideur à faire peur. Il y a certains exercices que je ne peux même pas faire. Ajouté à cela que j'ai un archet de remplacement qui ne me convient pas, je ne peux pas dire que ce soit très agréable de travailler ... et d'écouter aussi!
        Je désire finir ce que j'ai commencé cet après - midi mais ce soir encore, j'ai le cerveau hors connexion. Je vais me coucher tôt. L'endormissement sera très rapide!

LES FAITS, ce jour 4 avril 2006

        Je me lève avec un mal de crâne, cela devient une habitude!
        Aujourd'hui, séance de morathérapie. Après le bilan de ce qui s'est passé sur un mois, les points positifs et négatifs, le morathérapeute décide d'insister au niveau des dents et des muscles du cou. Il vérifie au préalable certains points d'accupuncture pour voir le niveau énergétique de mon corps.
La séance se déroule en trois phases :
- passage de la sonde électromagnétique au niveau de ma mâchoire et de la nuque.
- prise d'une goutte de sang et enregistrement des fréquences émises par celle - ci
- phase de restauration en envoyant dans mon corps des impulsions électromagnétiques avec des fréquences idoines basées sur les informations de la goutte de sang
Durant cette phase, je ressens quelques douleurs au niveau de mon pied gauche et de ma main gauche. Toutefois, le mal de tête que j'avais au départ s'estompe peu à peu.
Dernier élément de la séance : préparation de deux flacons pour la continuité du traitement chez moi. Ces flacons sont remplis d'eau et le système Mora intègre dans ce liquide les fréquences inverses des produits qui ont pu m'intoxiquer (l'enregistrement des fréquences a été réalisée la dernière fois pour la désintoxification à certains médicaments).
Cette technique est basée sur le principe démontré de la mémoire de l'eau
        Je sors de la séance (environ une heure) fatiguée, mais je sais dès le départ que cela va me vider progressivement sur deux ou trois jours.

         Je passe l'après - midi chez une amie qui a un système Wi fi. J'ai de nouveau mal à la tête.
         Des douleurs apparaissent au niveau du cou comme si j'avais fait des séances de musculation. Par contre, je note une amélioration dans la mobilité de la nuque.
        Rentrée chez moi, je suis k.o.Sur tout le trajet, j'ai eu l'impression d'avoir la tête dans du coton et aussi cette sensation qu'on m'étirait le cerveau. Ca change : généralement, c'est l'écrasement qui est de mise !
        Je n'arrive pas vraiment à penser et à aligner deux idées de la soirée : alors dodo !