Voici un mail de Next-up organisation que j'ai reçu et qui apporte des précisions d'ordre plus générales à ce que j'écris. Cette association est très bien documentée et on y trouve de nombreuses informations pour comprendre ce qui se passe au niveau des ondes  électromagnétiques, de leurs vecteurs  et des risques sanitaires.

"Surtout ne te crois pas seule, tu écris dans ton blog  que des milliers de personnes qui sont EHS, la réalité est totalement différente :
-
environ 3 à 5 % de la population est déjà électrosensible, soit plus de deux à trois millions de personnes.
Ce nombre se décompose en quelques centaines de milliers de personnes qui ont compris l'origine de cette pathologie, et qui ont de réels problèmes de vie parce qu'elles sont confrontées à un environnement qui génère des effets sur leur métabolisme.
Ces personnes essaient d'adapter leurs vies à leur EHS.

Par contre, la grande majorité des autres personnes, qui ont peu ou beaucoup de problèmes de part leur exposition, n'ont aucunement fait la relation avec l'exposition aux CEM, ceci par un manque total d'information.

Mais malheureusement le pire est à venir, s'il n'y a pas de prise de consciences et de correctifs réglementaires, les fonctionnements physiologiques et moléculaires seront de plus en plus désorganisés.
Aux vues des évolutions technologiques, il est tout à fait plausible que la majorité de la population devienne rapidement EHS, ceci en moins d'une ou deux décennies.
Ce scénario est en cours actuellement, il suit la croissance exponentielle des technologies sans fil, sa concrétisation n'est qu'une conséquence physique "naturelle".
Les conséquences sanitaires seront incommensurables de part le développement d'une kyrielle de maladies notamment dégénératives, dont les origines sont connues, la jeunesse sera la plus durement touchée.
D'ailleurs en décembre 2005, le fait est passé presque inaperçu, mais EDF vient pour la première fois implicitement de le reconnaître, c'est un grand pas en avant.
www.next-up.org/divers/tm_ar_sante.php#1

Dans l'attente, bon courage et meilleures cordialités.

Next-up

Marie-Pierre"

ps : tu peux publier ce message dans ton blog.